8/09/2018
Fa1con74

Réaction CFDTSDIS suite au décès du Caporal Geoffroy HENRY

C’est avec beaucoup d’émotion que la CFDT s’associe à la tristesse des sapeurs-pompiers de France à nouveau éprouvés par le décès d’un des leurs, de la brigade des sapeurs-pompiers de Paris.

Malheureusement, les missions de service public qu’assure ce corps de métier révèlent une nouvelle fois leur caractère dangereux et, comme ici, mortel. Trop nombreuses sont les agressions que les soldats du feu subissent lors de ces nouvelles interventions dites « à caractère social » ; trop nombreuses sont les situations où ils sont pris à partie par des bandes de désœuvrés.

Les sapeurs-pompiers sont là pour porter secours, non pour subir des gestes gratuits violents.

Malheureusement, les sapeurs-pompiers interviennent souvent en première ligne et avant l’arrivée des forces de gendarmerie, de la police nationale ou de la police municipale lors de ces interventions particulières.

La CFDT déplore cette atteinte à l’autorité en général et au respect de l’uniforme en particulier.

Aucune formation adaptée n’est à ce jour dispensée aux soldats du feu pour affronter sereinement ces débordements. Ce tragique fait-divers prouve qu’il est temps, grand temps de prendre en compte ces dérives afin d‘apprendre aux personnels à y faire face.

La CFDT sollicite le ministère de l’Intérieur pour qu’un guide de doctrines opérationnelles soit édicté afin que, dans ces conditions d’interventions particulières, les sapeurs-pompiers de France disposent :

  • d’une formation adaptée ;
  • de gestes et postures leur permettant d’anticiper les situations à risques ;
  • d’équipements de protection individuelle complémentaires assurant leur sécurité.

La CFDT sollicite également le ministère de l’Intérieur pour que les effectifs des forces de sécurité intérieure soient augmentés pour leur permettre d’intervenir conjointement avec les sapeurs-pompiers.

Fin du communiqué

La fédération nationale Interco regroupe l’ensemble des organisations syndicales CFDT de la fonction publique territoriale, des services publics concédés, des offices publics de l’habitat, des ministères de l’Intérieur, de la Justice, des Solidarités et de la Santé, de l’Europe et des Affaires étrangères. Elle fédère 108 syndicats totalisant 71 000 adhérents.

Actualités complémentaires