22/09/2017
Fa1con74

LES FUMÉES D’INCENDIES SONT DANGEREUSES POUR LES POMPIERS. SERAIT-CE UNE RÉALITÉ CACHÉE ?

Les fumées d’incendies sont dangereuses pour les sapeurs-pompiers, tant de manière directe (intoxications, asphyxies) qu’indirecte (développement de cancers à plus ou moins long terme).
En 2007, le Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC) a classé l’activité de lutte contre l’incendie sur la liste 2B1, c’est à dire potentiellement cancérogène pour l’homme.
Depuis plusieurs années, différentes études internationales (Américaine, Canadienne, Australienne) démontrent tous ces risques.
Certains pays ont même reconnu en tant que maladie professionnelle certaines …

…A l’issue de l’étude CPRIM, un consensus existait pour continuer le travail entamé, mais la volonté politique n’a pas permis de réunir les crédits et eu raison de cette recherche et de cette noble idée en 2013.

Pourtant page 9 on pouvait y lire : « La surmortalité, légère et non significative, par chute accidentelle et certains cancers est un résultat intéressant demandant à être confirmé sur la cohorte constituée de l’ensemble des SPP depuis 1979. Ce travail doit être poursuivi afin d’analyser la mortalité selon des caractéristiques professionnelles et géographiques et suivre son évolution. »

Les limites du rapport CPRIM avaient été pointées : pas de distinction en fonction de l’exposition aux risques, comparaison à la population globale qui semble fausser l’analyse, et parmi les cancers très légèrement surreprésentés, celui du pancréas qui fait partie des cancers foudroyants…

Notre communiqué Ici

Le rapport de la CNRACL : Ici